27.

[GRIMM, Friedrich Melchior]

Le petit prophète de Boehmischbroda.

[Paris ?], s.n., 1753

In-8° : 43 pp. (qqs piqûres, pet. mouill. marg., plis, déchirure marg. à 1 f.).

Veau rouge mod., plats ornés d'un double encadrement de filets et pet. fers dorés, dos à nerfs orné de filets dorés, titre doré en long, filets à froid sur les chasses, tête dorée (dos lég. passé avec pet. épidermures).

Édition peu commune parue la même année que l'originale de ce pamphlet important qui déclencha la fameuse "Querelle des bouffons" entre partisans de la musique française et de la musique italienne. Longtemps attribué à J.-J. Rousseau, il est de la plume du baron de Grimm (1723-1807), diplomate et critique allemand d'expression française. Sa critique de l'opéra français, des chefs d'orchestre médiocres et des chanteurs ridicules suscita une foultitude de lettres et pamphlets. Le titre fait sans doute allusion au musicien Johann Stamitz, originaire de Bohême.
Prov. "C. v. H." (grand cachet monogrammé au verso du titre).
Joint, une édition in-12 parue la même année : Le petit prophéte [sic] de Boehmischbroda. Le correcteur des bouffons. Et la guerre de l'Opéra. S.l., s.n., 1753. 139 pp. (qqs rouss. surtout aux 1ers ff.). Veau marbré de l'ép., dos fleuronné doré à nerfs, pièce de titre de cuir rouge, tr. rouges (us. aux coupes, pet. travail de ver au plat sup., taches sombres au plat inf., coiffes et coins restaurés, qqs notes au crayon en français et en anglais). Dans cette éd., le texte de Grimm est suivi de quelques-unes des réponses les plus connues, publiées (aussi séparément) sous l'anonyme : "Réponse du coin du roi au coin de la reine" (attribué à Claude-Henri de Fusée de Voisenon, 2de éd. corr. et augm.), "Arrêt rendu à l'amphithéâtre de l'Opéra, sur la plainte du milieu du parterre, intervenant dans la querelle des deux coins" (baron d'Holbach ou Diderot), "Le correcteur des bouffons à l'écolier de Prague" (Jean-Baptiste Jourdan), "La guerre de l'Opéra. Lettre à une dame de province" (Jacques Cazotte). In fine, une "Déclaration du public, au sujet des contestations qui se sont élevées sur la musique", moins connue, d'un auteur non identifié. Prov. "GC" (ex-libris monogrammé moderne).
Réf. Barbier III:849 (autres éd.). - Drujon II:767-768 (idem). - BnF (ex. de l'éd. in-12 numérisé sur Gallica, mais comptant seulement 136 pp.). (2 vol.)

€ 200 / 250

Enchérir en direct

Il est trop tard pour laisser une offre


Connectez-vous pour enchérir
Nouvel utilisateur ? Créer un compte .
Se connecter