81.

MARIËN, Marcel

97 cartes postales (ou autres supports) autogr. signées à Albert Van Loock dont 90 c. 1941-1942, les 7 dern. 1963-1966.

Formats et étendues div.

Dans 2 chemises en plastique.

Chronologie à établir. Intéressant éclairage sur les débuts littéraires du jeune Mariën (1920-1993), sur son activité, ses lectures, etc. Correspondance amicale des plus abondante, voire verbeuse (suite à un pari ?), Mariën (alors au début de sa prolifique carrière) inondant littéralement son correspondant de courriers farfelus d'où émergent des bribes d'informations factuelles. La plupart des cartes débutent par des adresses différentes (Mon cher "Volpone, Carus, Vieux Calvados, Pilier de solitude, Orgue de barbarie, Multiple imbécile, Lucullus, Macbeth…") et se terminent par des signatures tout aussi factices ("Ton père, Pierre le Grand, Cordélia, Lorenzo, Durandal, Zimmer horlogiste…"). On y trouve des allusions +/- claires à deux de ses premières publications ("La chaise de sable" et "L'oiseau qui n'a qu'une aile"), à ses travaux de dactylographie (pour lesquels il lui réclame à plusieurs reprises une machine à écrire, une fois surnommée une "Jean Cocteau"), à son logement inconfortable, à ses nombreuses et éclectiques lectures en cours (une liste intéressante, avec brefs commentaires, p.ex. La Mettrie, L'homme machine "excellent", Th. Hardy, Jude l'obscur "loufoque", John Cleland, Fanny Hill "génial", Lawrence, Le serpent à plumes "potable malgré le vent d'imbécillité qui souffle à presque chaque page", Lénine, Cahiers sur la dialectique de Hegel "capital et très complet", etc.). Il encourage son correspondant à lire Hegel car il lui manque des notions de dialectique, lui conseille des lectures… Il évoque brièvement des rencontres et des rendez-vous avec Colinet, Magritte (auquel il emprunte des romans policiers), Joostens dont "La Vierge boréale" est un "chef d'œuvre", Piqueray… Certaines cartes sont des engueulades, d'autres semblent avoir été rédigées en écriture automatique…, l'une des cartes évoque un séjour de 9 mois en Allemagne (en réalité Mariën y était prisonnier de guerre). Il a utilisé comme support des cartes postales illustrées ou non illustrées, certaines avec ajouts au recto, mais aussi divers fragments de papier (rose, vert, papier à musique, carte de visite, photos, fragment de plan, etc.). Les 7 dernières cartes, adressées de Paris, du Japon, de Pékin ou des États-Unis, sont rédigées sur un mode plus conventionnel.
Joint, du même : Carte post. aut. s. à Tom Gutt, c/o Librairie Van Loock, 1968. Carte quelque peu insultante. (98 pcs)

€ 1.200 / 1.500

Live bidding

Bidding is closed


Please log in to bid
create an account here .
Log in